Aucune fenêtre n’est éternelle. Même si elles sont encore belles, vos vieilles fenêtres sont souvent de véritables gloutons énergivores. Elles peuvent laisser passer jusqu’à un quart de votre énergie de chauffage. Le résultat : des frais élevés et un confort réduit. Cela concerne en particulier les fenêtres datant d’avant 1995 : leur cadre, leurs vantaux et leur vitrage ne correspondent plus à l’état actuel de la technique. Cela est dû aussi aux exigences de plus en plus strictes en matière d’isolation énergétique des bâtiments. Mais quels sont les avantages des fenêtres neuves ? Voyons cela ensemble !

Comment connaître l’âge de mes fenêtres ?

Comment connaître l’âge de mes fenêtres ?

Il est difficile de définir l’âge d’une fenêtre sur la base de ses caractéristiques externes. Même les experts chevronnés auront parfois du mal à deviner de quelle époque date une fenêtre. L’année de construction du bâtiment sera un premier indice. En la connaissant, vous pourrez généralement déterminer l’âge des fenêtres, à condition bien sûr qu’elles n’aient pas été remplacées depuis. Si cela s’avère toutefois le cas, une étiquette ou une plaque en métal appliquée sur la fenêtre vous apportera quelques informations, dont le modèle et l’année de fabrication. Si ces données ne sont pas disponibles non plus, l’âge de la fenêtre pourra être déduit de certaines caractéristiques :

  • Avant 1978: fenêtres à simple vitrage.
  • De 1978 à 1995 : fenêtres avec vitrage isolant non traité ; vitrage constitué de deux vitres connectées entre elles.
  • De 1995 à 2008 : fenêtre à double vitrage isolant ; vitrage composé de deux vitres connectées entre elles et d’un traitement réfléchissant intercalé.
  • À partir de 2000 : fenêtres à triple vitrage isolant ; vitrage composé de trois vitres connectées entre elles et d’un traitement réfléchissant dans chaque espace intermédiaire.

CONSEIL D’EXPERT : Un test très simple vous permettra de savoir si les vitres de vos fenêtres ont été traitées ou non. Prenez un briquet ou une bougie et tenez la flamme directement devant la vitre. Si le reflet de la flamme est de plusieurs couleurs, les vitres ont été traitées. Par ailleurs, le nombre de reflets est un indicateur pour le nombre de vitres. Si vous voyez, par exemple, deux reflets doubles, il s’agit d’un double vitrage.

Quels sont les signes caractéristiques des vieilles fenêtres ?

Même si vos fenêtres ont toujours l’air en parfait état, rien ne garantit qu’elles répondent effectivement aux exigences actuelles de l’isolation thermique moderne. En effet, les vieilles fenêtres ont souvent le même problème : elles ne sont généralement pas étanches et laissent passer l’air. En hiver surtout, la chaleur est littéralement jetée par les fenêtres : par les vieux profilés du cadre ou par les vitres. Une analyse par image thermique (ou image infrarouge) en offre une illustration impressionnante. Alors que les fenêtres sont fermées, l’air chaud traverse les vitres comme sans obstacle ; c’est ce que montrent les zones rouges sur l’image.

 

 

Un autre phénomène caractérise les vieilles fenêtres : la condensation intérieure. En soi, rien de bien particulier, surtout pendant les mois d’hiver. À court terme, elle ne pose aucun problème non plus. La situation peut cependant devenir critique si le problème persiste, tant pour la structure du bâtiment que pour votre propre santé. Pourquoi ? À cause de la formation de moisissure. Les cadres de fenêtres en bois, en particulier, sont un terrain propice à la prolifération des spores lorsqu’ils sont humides. Cela affecte souvent les fenêtres à simple vitrage dans les bâtiments anciens. Pascal Flury, l’un de nos conseillers de vente 4B, a eu l’occasion de constater la tendance qu’ont effectivement les vieilles fenêtres à former de la condensation lors d’une visite chez un client :

 

 

« J’étais chez une cliente qui avait des fenêtres avec un vieux double vitrage. Avec le temps, ces fenêtres avaient accumulé de plus en plus d’eau de condensation, surtout dans les espaces entre les vitres. Afin d’empêcher la formation de buée et d’humidité sur les vitres, cette dame avait déposé des grains de riz entre les vitres du double vitrage. Sur certaines fenêtres, ces grains de riz s’y trouvaient depuis si longtemps qu’ils avaient déjà noirci. En plus ce cela, les fenêtres étaient complètement déformées. À certains endroits, je pouvais passer le doigt de l’intérieur vers l’extérieur. Le bois côté extérieur avait, lui aussi, connu des jours meilleurs. Sa décomposition était déjà clairement visible. La cliente n’ouvrait plus ses fenêtres tellement elle avait peur de les endommager. »

 

Pour savoir comment éviter la formation de condensation intérieure, lisez notre article « De la condensation sur les fenêtres ». «Kondenswasser am Fenster».

Pourquoi changer mes anciennes fenêtres ?

Réduire ses charges, moderniser son bien et augmenter la qualité de son habitat : voilà les raisons les plus fréquemment citées par les personnes qui ont décidé de remplacer leurs fenêtres. Concrètement, les fenêtres neuves apportent les avantages suivants :

  • Une meilleure isolation thermique
  • En fonction du modèle : plus de lumière et d’espace (porte coulissante remplaçant une ouverture vers l’intérieur)
  • Respect des standards modernes en protection contre l’effraction avec possibilité d’atteindre un niveau de sécurité supérieur (RC1, RC2 N, RC2)
  • Très bon indice d’isolation phonique
  • Possibilité d’intégrer les fenêtres dans son système de domotique (Smart Home)
  • Possibilité d’équiper les fenêtres d’un système d’aération automatique

Il est toutefois essentiel d’effectuer une évaluation individuelle de chaque projet de rénovation en commençant par une analyse objective des fenêtres existantes. La meilleure solution ici est de faire appel aux conseils professionnels d’un réel expert en fenêtres. Son travail met l’accent sur l’âge, le matériau, l’esthétique et la fonctionnalité (l’isolation par ex.) des fenêtres. Sans oublier, bien sûr, vos besoins personnels et vos envies. De manière générale, les fenêtres qui ont plus de 20 ans devraient être entièrement rénovées. Cela concerne donc généralement les fenêtres datant d’avant 1995. Autre option possible : vous pouvez choisir de remplacer les joints, les ferrures ou le vitrage. Il est ici toutefois important de savoir une chose : une modernisation de ce type n’est pas toujours la solution la plus judicieuse. Si la structure de la fenêtre existante est dans un état insuffisant, le montage d’une fenêtre neuve sera la seule solution pertinente. Il faut également bien peser le pour et le contre d’une modernisation en raison de l’importance du projet : souvent, le coût est plus élevé que celui du remplacement complet de la fenêtre. Sans oublier que les fonctions de modernisation sont déjà intégrées d’office dans les fenêtres neuves.

Si vous avez décidé de faire installer de nouvelles fenêtres, pensez à planifier soigneusement ce projet de rénovation, car le remplacement de fenêtres doit absolument être confié à un professionnel. C’est une condition essentielle pour s’assurer que les fenêtres et le montage seront parfaitement adaptés à la structure de votre bien. Mais commençons par le commencement : dès le début, demandez les conseils d’un spécialiste en fenêtres qualifié. Dans l’idéal, ce service sera assuré directement chez vous. Préparez-vous à cet entretien. C’est aussi ce que conseille Philipp Wolf, responsable commercial B2C Est et conseiller de vente chez 4B depuis de nombreuses années :

 

 « Pour la plupart des propriétaires, la rénovation de fenêtres est un projet auquel ils ne sont confrontés qu’une seule fois dans leur vie. C’est pourquoi ils ressentent généralement un mélange d’incertitude et d’inquiétude avant le premier entretien de conseil. Il faut ajouter à cela un vaste choix de produits provenant de différents fournisseurs : pas facile donc de prendre une décision. Faire appel aux conseils d’un expert qualifié est donc très utile et offre une base essentielle pour gérer son projet de rénovation. Il est donc important que les clients se préparent à cet entretien en formulant quelques questions clés. Le conseiller de vente pourra alors s’adapter pleinement aux besoins individuels du client et lui montrer les solutions qui lui permettront d’améliorer sa situation personnelle.»

 

 

 Voici quelques idées qui vous aideront à vous préparer idéalement à l’entretien avec votre conseiller :

 

  • Qu’est-ce que j’attends des nouvelles fenêtres en termes de bien-être, de sécurité et de confort ?
  • De quel matériau ai-je envie pour ma fenêtre : matériau naturel donc bois ou plastique donc PVC ?
  • Qu’est-ce que j’attends du fabricant de fenêtres qui livrera mes produits ?
  • Qu’est-ce que j’attends du montage de mes nouvelles fenêtres ?
  • Qu’est-ce que j’attends du fabricant de fenêtres une fois la période de garantie écoulée ? Qu’est-ce que j’attends en termes de SAV ?

Lors de l’entretien, le conseiller analysera la structure du bâtiment afin de trouver, avec vous, la solution la mieux adaptée à vos besoins. Vous recevez ensuite une offre claire et compréhensible.

[Translate to French:] Die entspannteste Fensterrenovation der Schweiz

Avec 4B, vous rénovez vos anciennes fenêtres de manière détendue et insouciante. De la consultation à l'installation des nouvelles fenêtres, nous vous accompagnons avec compétence et amabilité. Notre système de rénovation breveté garantit une installation propre et en douceur - complètement sans plâtriers, peintres et maçons. Obtenez maintenant le rabais 3 pour 2.

07.03.2019 831x gelesen