Lorsque l’été arrive et que les températures grimpent, la chaleur pénètre dans bon nombre d’appartements et de maisons. Les conséquences ? Une température ambiante désagréable, un air étouffant et des nuits sans sommeil. Quelques astuces simples vous permettront de réduire la température de votre logement à un niveau supportable.

Conseils pour les chaudes journées d’été

Optimiser le climat intérieur est une condition essentielle pour un environnement sain à la fois chez vous et au travail. Ceci s’applique aussi bien en été qu’en hiver. Tandis que nous voulons garder la chaleur à l’intérieur en hiver, nous cherchons à la maintenir à l’extérieur en été. Ce n’est toutefois pas toujours possible en période de canicule. Voici quelques conseils de SuisseEnergie :

  • Équiper chaque fenêtre d’une protection solaire mobile extérieure : stores, volets battants ou roulants, mais aussi panneaux coulissants.
  • Les stores à lamelles sont à privilégier : ils protègent du rayonnement solaire tout en laissant la lumière naturelle pénétrer à l’intérieur.
  • Fermer les fenêtres pendant la journée et baisser les stores afin de conserver la fraîcheur accumulée pendant la nuit.
  • dRéduire autant que possible l’utilisation des appareils électriques (four, ordinateurs, télévision, etc.).

Thomas Willi, ingénieur développement chez 4B, ne peut qu’approuver ces conseils qu’il complète ainsi : « La nature et la couleur des stores extérieurs à lamelles influencent aussi le niveau de réflexion des rayons directs du soleil. »

L’aération transversale : l’aération turbo

Quoi de plus logique que d’aérer pendant la nuit ? L’air chaud accumulé à l’intérieur est remplacé par l’air extérieur plus frais. L’aération transversale est le meilleur moyen d’échanger l’air très rapidement. Pour ce faire, ouvrez les fenêtres sur deux côtés opposés de la pièce et le courant d’air fera le reste. Si vous ne souhaitez pas laisser vos fenêtres entièrement ouvertes toute la nuit, vous pouvez opter pour l’aération par entrebâillement. Cette version est idéale pour une amenée d’air frais, par exemple, dans les chambres à coucher pendant la nuit. Il est primordial, ensuite, de refermer les fenêtres tôt le matin afin de conserver plus longtemps la fraîcheur nocturne dans votre intérieur.

Technique d’aération 1 : aération transversale

Technique d’aération 2 : aération par entrebâillement

Vitrages dotés d’un film de protection solaire

Si vous faites une recherche Internet sur les possibilités offertes pour vous protéger de la chaleur en été, vous obtiendrez sûrement aussi des informations sur les films de protection solaire ou films antichaleur. Il s’agit effectivement d’une option contre la surchauffe estivale. Thomas Willi porte, lui, un œil plutôt critique sur ce type de protection solaire : « Les films de protection solaire sont capables de réfléchir la lumière du soleil et d’empêcher la surchauffe jusqu’à un certain degré, mais pas autant que les stores à lamelles. De plus, ces films laissent pénétrer moins de lumière du jour à l’intérieur. Ils sont donc un frein au soleil notamment en hiver et diminuent alors le gain d’énergie solaire. »

Protection solaire variable ? Appuyez sur le bouton !

Que diriez-vous si vous pouviez obscurcir vos vitres ? Tout simplement en appuyant sur un bouton ? Oui, c’est possible ! Grâce au verre électrochrome qui s’obscurcit, automatiquement ou manuellement, en fonction de l’intensité des rayons du soleil. Il est ainsi possible de réguler individuellement la quantité de lumière et de chaleur qui pénètre dans une pièce. Pour Thomas Willi, ce type de protection solaire est une véritable option face aux stores mécaniques : « Les fenêtres équipées d’un vitrage à opacité variable protègent de la lumière du soleil et de la chaleur en été. En hiver, elles permettent de réaliser un gain en énergie solaire parce qu’elles restent claires. »

4B a mis en place un projet pilote et installé des vitrages à opacité variable dans son nouvel atelier de production. Jusqu’à présent, les réactions ont toutes été positives. C’est ce que confirme André Kienitz, responsable du service vantaux métal chez 4B : « Les nouveaux vitrages à opacité variable apportent une nette amélioration par rapport aux vitres normales. C’est un réel avantage quand il fait très chaud. En quelques minutes seulement, nous pouvons assombrir les fenêtres en appuyant tout simplement sur un bouton et conserver ainsi une température agréable et constante à l’intérieur. »

En été, pensez aussi à l’hiver

Lorsque la lumière du soleil traverse la vitre, une partie de l’énergie est convertie en chaleur à l’intérieur du bâtiment. Les spécialistes parlent ici de « gain d’énergie solaire ». Ce qui paraît utile en hiver est plutôt une nuisance en été. En plus de la température extérieure élevée qui pénètre à l’intérieur du bâtiment, les fenêtres modernes réchauffent aussi les pièces. Cela peut sembler paradoxal, mais il est essentiel de penser à l’hiver pendant l’été. Lorsque vous choisissez une protection thermique estivale notamment, pensez aussi à la façon dont elle influencera les gains de chaleur en hiver. Dans l’idéal, il vous faudra trouver une protection thermique qui réduit la température à un niveau tolérable en été tout en permettant de profiter d’un gain en énergie solaire pendant l’hiver.

Protection thermique ? Appuyez sur le bouton !

Maîtrisez la quantité de lumière du soleil qui pénètre dans votre logement grâce aux vitrages à opacité variable tout en profitant d’une vue dégagée sur l’extérieur. Cette solution optimise l’efficacité énergétique en permettant de contrôler le rayonnement et de laisser la chaleur à l’extérieur. Par simple pression sur un bouton !

 

 

Ces articles pourraient également vous intéresser

Keine Einträge gefunden

Les questions de nos clients

Cet article a été rédigé par

14.08.2017 2696x gelesen