L’habitat est encore plus sûr depuis le 1er janvier 2018. Et nous le devons à la nouvelle directive SIGAB 002. Son entrée en vigueur n’est pas passée inaperçue sur le marché des fenêtres et du vitrage. Pour la première fois, des prescriptions concrètes ont été définies concernant le type de verre à utiliser selon la situation de montage. Conséquence : les vitrages à une hauteur inférieure à un mètre doivent faire appel à du verre de sécurité. Une mesure qui n’est pas sans effets pour nos clients. h3>

Une directive qui touche tout le monde, y compris les maîtres d’ouvrage

Pour nos clients, la nouvelle directive SIGAB est avant tout synonyme d’une plus grande sécurité. Toutefois, cet avantage ne va pas sans augmentation du prix des fenêtres et portes-fenêtres, qui varie entre 8 et 20% selon les dimensions et le type de vitrage. La question que se posent rapidement nos clients est simple : puis-je ou non renoncer à l’utilisation de verre de sécurité ? La réponse est aussi simple : non ! La structure d’une fenêtre conforme aux règles professionnelles et aux normes relève de la compétence du planificateur et de l’entreprise chargée de la réalisation. Le maître d’ouvrage n’a même pas la possibilité de les en décharger en assumant officiellement la responsabilité d’une construction sans verre de sécurité. La directive octroie toutefois le droit au maître d’ouvrage, au planificateur et à l’entrepreneur de se concerter pour définir ensemble d’autres solutions contre les chocs et les chutes. Sous la forme, par exemple, de plantations ou de barrières fixes qui empêchent d’accéder directement au vitrage.

Pourquoi la nécessité d’un verre de sécurité ?

Outre les contraintes classiques telles que la résistance au vent, à la neige et à l’effraction ou l’isolation thermique et phonique, les vitrages doivent également remplir un autre rôle essentiel : assurer la sécurité. Il s’agit ici de la protection antichute et de la protection des personnes contre les blessures dues aux chocs et aux chutes. Il existe des normes et des directives déjà bien connues et bien établies en matière de vitrage antichute. La situation est toute autre dans le domaine de la sécurité des personnes : trop peu d’importance lui a été accordée en raison de l’absence de normes et de directives ou par leur manque de précision. Avec la directive SIGAB 002, l’Institut suisse du verre dans le bâtiment essaie de corriger la situation.

La directive SIGAB 002 : l’état de la technique

Comme il n’existe aucune norme ni aucune loi concernant le verre de sécurité, cette nouvelle directive est juridiquement très importante. Le secteur et la loi la considèrent, en effet, comme étant l’état actuel de la technique. Cette nouvelle directive définit très clairement quel type de verre utiliser selon le cas de figure. Concrètement, elle exige pour chaque vitrage monté à une hauteur inférieure à un mètre que du verre de sécurité (trempé ou feuilleté) soit utilisé du côté accessible. Pour une porte-fenêtre classique, cela implique ainsi du verre de sécurité à l’intérieur et à l’extérieur.

Nouvelle directive malgré l’absence de statistiques sur les accidents

Les premières prescriptions concernant le verre de sécurité datent de 1999 et elles figuraient, jusqu’à présent, dans la documentation SIGAB 002 (1999). Cette dernière a fait son temps et n’est plus adaptée à notre époque. Elle est remplacée par la directive SIGAB 002. Le nombre de blessés suite à des accidents liés au verre est relativement faible. Néanmoins, ces derniers impliquent régulièrement des coupures graves. Des projections supposent plus de 70 accidents de ce type rien que chez les enfants. Il s’agit toutefois seulement d’une estimation basée sur des données provenant du CHU de Graz (Autriche) concernant les accidents impliquant du verre et des enfants de moins de 14 ans. Le fait est qu’il n’existe aucune statistique comparable en Suisse (source : FAQ sur la directive SIGAB 002).

Vous trouverez des informations détaillées sur la nouvelle directive SIGAB 002, disponibles en téléchargement sur le site Internet de SIGAB. als Download verfügbar.

 

 

 

Faites entrer plus de lumière dans votre intérieur

Vous souhaitez des pièces claires qui laissent pénétrer le soleil afin de mieux vous détendre ? Les généreuses surfaces vitrées des fenêtres 4B laissent la lumière naturelle inonder votre logement. Elles créent un superbe spectacle panoramique qui abolit les limites entre intérieur et extérieur et vous rapprochent un peu plus du soleil.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Keine Einträge gefunden

Les questions de nos clients

Cet article a été rédigé par

03.11.2017 5321x gelesen