Saviez-vous que 80% des cambrioleurs pénètrent dans une maison par des fenêtres ou des portes-fenêtres mal sécurisées ? En Suisse, une telle effraction se produit en moyenne toutes les 12 minutes. Le facteur temps est ici déterminant. Les vieilles fenêtres sont rapidement forcées. Les fenêtres bien sécurisées, en revanche, dissuadent les voleurs. Quelques solutions permettent de limiter les risques.

Moderniser ou rénover

Une rénovation de fenêtre ne s’avère pas toujours absolument nécessaire. Il suffit souvent de moderniser les ferrures ou les vitres. À condition, bien sûr, que l’âge et l’état de la fenêtre le permettent. Notre contrôle de fenêtre vous permettra d’en avoir le cœur net. Nous recommandons d’opter pour des fenêtres offrant une plus grande sécurité au rez-de-chaussée surtout et aux endroits difficilement visibles. La classe de sécurité qui convient le mieux à votre domicile (RC1, RC2 N ou RC2) dépendra de l’accessibilité des fenêtres et des portes-fenêtres. Profitez d’une visite de conseil personnalisée assurée par un professionnel des fenêtres pour y voir plus clair.

Cambriolage chez les Grünig

Les cambrioleurs recherchent ce qu’ils appellent les « fenêtres de 30 secondes », c’est-à-dire des fenêtres insuffisamment sécurisées parce que dotées de seulement un ou deux points de fermeture. Elles sont faciles à forcer. C’est ce que Roland Grünig et sa femme ont malheureusement dû apprendre à leurs dépens. Les cambrioleurs sont entrés dans leur maison sans grande difficulté. Ils ont emporté bijoux et argent liquide en laissant derrière eux des dommages colossaux : un total 25 000 francs, sans prendre (encore) en compte les frais administratifs. La famille Grünig a alors effectué l’investissement qui aurait dû être fait il y a bien longtemps : des fenêtres anti-effraction ont été installées au rez-de-chaussée et à l’étage supérieur. Elles sont dotées d’un plus grand nombre de galets champignons et de gâches de sécurité en acier.

Malgré tous ces efforts pour la sécurité, les Grünig ont été à nouveau victimes d’un cambriolage un an plus tard. Les voleurs ont, cette fois, trouvé le moyen d’entrer par la fenêtre de la buanderie, seul point faible de la maison. Ils n’ont pas réussi à forcer les nouvelles fenêtres anti-effraction : des rayures et autres dommages témoignent de leurs tentatives. Lors de leur seconde visite, les cambrioleurs ont échoué dans leur recherche de butin : les objets de valeur étaient trop bien cachés. Roland Grünig est néanmoins contrarié que cette seconde effraction ait pu avoir lieu : « Le deuxième cambriolage aurait pu être empêché si nous avions rénové toutes nos fenêtres. »

Aujourd’hui, toutes les fenêtres de la maison ont été changées. La protection contre l’effraction est ainsi complète. Le couple s’est également fait conseiller par un expert en sécurité de la police cantonale, qui leur a recommandé de ranger toutes les échelles, ce qui a été fait immédiatement. Aux endroits exposés, les Grünig ont fait installer des détecteurs de mouvement avec des lampes LED. Par ailleurs, les fenêtres à haut risque d’effraction sont désormais équipées de poignées verrouillables.

La fenêtre de rénovation RF1

En raison de l’âge de leurs fenêtres et portes-fenêtres, les Grünig ont choisi de les faire rénover par 4B. La fenêtre de rénovation RF1 est exclusivement équipée de galets champignons et gâches de sécurité en acier. Un minimum de deux points de fermeture par vantail garantit une sécurité de base solide. Pour en savoir plus sur la protection contre l’effraction, consultez notre page consacrée à la sécurité.

La fenêtre de rénovation la plus sûre de Suisse

Avec de nouvelles fenêtres résistantes à l’effraction, vous augmentez la sécurité dans votre logement. La fenêtre de rénovation RF1 est la seule fenêtre de rénovation bénéficiant du certificat RC2, ce qui en fait la fenêtre de rénovation la plus sûre de Suisse.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Keine Einträge gefunden

Cet article a été rédigé par

12.06.2017 5005x gelesen